<< retour

365 degrees 365 degrees 365 degrees 365 degrees 365 degrees 365 degrees 365 degrees 365 degrees 365 degrees 365 degrees 365 degrees 365 degrees 365 degrees 365 degrees 365 degrees 365 degrees 365 degrees 365 degrees 365 degrees 365 degrees

365°
    Parallèlement a ses reportages institutionnels pour l'agence Graphix-Images qu'il a fondé en 1979, Laurent enrichit son projet personnel 365 Degrés : depuis 2002, il publie chaque jour sur le web une photo. Destinée a l'origine a quelques amis et collaborateurs, cette initiative s'est élargie a quelques centaines d' "abonnes". Certaines sont tirées sur papier a l'occasion d'expositions qui débutent en 2005 sous l'intitulé 365°. Réalisées dans le cadre d'une commande ou d'une recherche personnelle, ces photographies se succèdent sans ordre ni thématique, au gré de ses nombreux voyages, qui le confrontent a des réalités multiples, joyeuses, légères ou plus difficiles. Il en résulte une sorte de cadavre exquis photographique, succession hétéroclite de constats, graves ou amusés, décousus mais entre lesquels apparaissent des correspondances, de formes, de couleurs, d'émotions ...
   Car pour le reste, quels liens possibles entre la joie exuberante d'une baignade en été et le long désespoir d'un homme sans toit depuis l'ouragan Katrina ? Et entre un enchevêtrement de tuyaux d'aération et le bleu profond et enveloppant d'un soir en Alaska ? A bien y réfléchir, de lien peut-être n'en existe-t-il pas...
   Tourner tout autour de la planète, pareil aux aiguilles d'une montre finit par donner le vertige, le réel se dérobe. Les constats et principes d'un jour sont balayes par ceux du lendemain. Laurent Zylberman montre ce qu'il voit et ce qui le touche. Par fidélité a son expérience, il refuse de ranger chaque jour artificiellement le vaste chaos du monde.
   Bienvenue dans son zapping émotif.

             Angeline Deflandre, Septembre 2007